L'ORGUE
SAINT RÉMY LÈS CHEVREUSE                                2016 - 2021                     
 
 

Reconstruction de l'orgue à tuyaux 

L’orgue à tuyaux construit vers 1856 par « Suret père et fils » fait partie de la cinquantaine d’instruments réalisés pour l’essentiel en région parisienne : à Paris Saint Germain-de-Charonne, Sainte Elisabeth de Hongrie, Saint-Louis de la Salpétrière, à Argenteuil basilique Saint Denys.
Cet orgue appartenait à l'Abbé Denis et fût placé dans sa paroisse en 1882. La tribune en chêne a été construite à cette occasion. L'orgue appartient aujourd'hui à la commune. Il comporte un buffet qui enferme une dizaine de jeux, et des "chanoines", tuyaux décoratifs apparents; deux jeux sont scellés dans le mur. Electrifié, en 1963, avec une console déplacée sur le côté du buffet,  il a vécu....Il a été entretenu jusqu'en 2012 par des bénévoles et par la mairie et a maintenant cessé de fonctionner, les choix techniques de l'électrification de 1963 permettant mal son entretien.
La reconstruction de cet orgue permettra d'avoir un bel instrument avec de vrais tuyaux, une qualité musicale appropriée, une meilleure situation pour l'organiste et la possibilité d'accueillir des concerts.
Il s'agit également de préserver un patrimoine qui s'insère bien dans cette église qui avait été aménagée avec un important chœur de style néogothique par Charles Freddy de Coubertin.

     

 

Le projet de reconstruction, piloté par Hélène Blanchet, lancé en 2016 est bien avancé. Une convention a été signée en juillet 2017 entre Arcatures et la Mairie : Arcatures apportant le conseil technique et le financement (grâce à un don d'un mécène saint-rémois), la Mairie assurant la maitrise d’ouvrage. Arcatures a monté une commission composée des organistes de la Vallée, du Père Amaury Sartorius, et de Philippe Lefevre, président de l’Association Orgues en France et titulaire des Orgues de ND de Paris. Après une phase d'étude, un appel d'offre rédigé par la Mairie fin 2017 a été lancé en deux parties : une première pour une commande ferme en fonction des fonds reçus, une seconde partie complétera éventuellement l’orgue en fonction des fonds levés dans les deux années à venir. Les résultats définis et acceptés fin 2019 permettent à la Mairie de lancer en 2020 les travaux de consolidation de la tribune, l'orgue devant passser de 2 à 4 tonnes.

Parallèlement nous étudions dans quelle mesure l’orgue pourrait servir à l’enseignement et à la tenue de concerts.