Réflexions

Au-delà du Pass...?

Une nouvelle année... Pourquoi?

Père au coeur courageux

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Liturgie & Virus

Sais-tu quel est le prix de la vie?

"Malheureux le monde à cause des scandales!"

Triduum Pascal: Souvenir ou Actualité

"Un temps pour changer..." du Pape François

Des quarantaines au Carême

Journée de la vie consacrée

une journée pour la Parole de Dieu

Un homme nommé Jésus

Saint Joseph, Père dans l'accueil

Tous Frères ...?

Morceaux choisis de l'Encyclique Fratelli Tutti du Pape François

Carlo ACUTIS, apôtre de l'Eucharistie

Se Former ? Pour tout chrétien c'est un devoir !

Nouveaux Rythmes

En avant à la suite du Christ!

Bonne fête à toutes les Mamans!

Alors que s'approche à pas (trop?) lents la fin du confinement liturgique

Message de Monseigneur Aumonier sur le temps pascal et la crise actuelle

"L'expérience d'église domestique" pendant le confinement

Méditation d'un chemin de croix - Examen de conscience

Vivre la semaine sainte à la maison

Qui dit qu'il n'y aura pas de Semaine Sainte ???

Message paroissial du 27 mars

Retrouvons le goût de l'ennui

Dimanche, voici comment faire de votre maison une église !

Lettre du père Jean-Brice du 16 mars

"Chrétiens au cœur de la Cité"

Confiance, Il t'appelle

Les Saints Patrons de l'Europe

Consacrer sa maladie

"Cléricalisme, place des femmes, accompagnement des victimes..."

"Le Seigneur lui-même vous donner un signe..."

Qu'attendons-nous ?

La souffrance au travail

Accepter de vivre ensemble sans lisser les différences

Baptisés et envoyés - Le mois des missions

Pourquoi vouloir concevoir un enfant sans père ?

Accueillir, signe de l'évangile en actes !

Nouveaux Rythmes !

Par le Père Jean-Brice CALLERY

 

Oui, chers amis, et pour au moins trois raisons.

Tout d’abord ce satané coronavirus qui n’en finit pas de ne pas finir... Masques et gels nous accompagnent désormais aussi systématiquement que nos sacs à main ou nos clés de maison...

À nous de faire de ces gestes protecteurs (et non barrières..) et de ces distanciations physiques (et non sociales), des occasions paradoxales de réelles progressions : museler nos paroles malveillantes, découvrir l’importance des silences, écouter et regarder davantage avant de parler et d’agir…

Il y a aussi les nouveaux rythmes propres à un mois de septembre : nouvelle classe, nouvelle école, nouvelle formation, nouveau travail…

Là aussi en profiter pour nous renouveler un peu de l’intérieur au passage, nous laisser déplacer !

Et puis nouveaux rythmes de vie chrétienne et paroissiale: le Père Pacôme, du Congo-Kinshasa, comme nouveau prêtre étudiant. Des missions nouvelles pour un certain nombre d’entre vous, ou du moins une persévérance renouvelée pour les missions qui se prolongent!

Et jusqu’à nos prières paroissiales du matin dont nous allons expérimenter un nouvel agencement. Désormais en effet, c’est du mardi au samedi la prière du chapelet qui de 8h à 8h25 donnera à la Vierge Marie de lancer nos journées en Dieu. Puis à 8h30 et 9h, de manière inchangée, la prière des laudes et la messe. Qui se verra désormais - nouveauté !- prolongée de 9h40 à 10h15 par un temps d’adoration.

Puissent tous ces nouveaux rythmes divers et variés nous empêcher de nous habituer à la vie que Dieu nous offre, toujours neuve !

 

Belles rentrées à tous!