Réflexions

l'écologie intégrale...?

L'Esprit Saint et la mission dans l'Eglise

Compte-rendu du Conseil Pastoral du 2 décembre 2021

Voici venu le temps de l'Avent

La vertu de la crise

Mieux Marcher Ensemble

l'église synodale : chemin d'ouverture et d'accueil

Eglise Synodale : Chemin d'Intériorité

Au-delà du Pass...?

Une nouvelle année... Pourquoi?

Père au coeur courageux

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Liturgie & Virus

Sais-tu quel est le prix de la vie?

"Malheureux le monde à cause des scandales!"

Triduum Pascal: Souvenir ou Actualité

"Un temps pour changer..." du Pape François

Des quarantaines au Carême

Journée de la vie consacrée

une journée pour la Parole de Dieu

Un homme nommé Jésus

Saint Joseph, Père dans l'accueil

Tous Frères ...?

Morceaux choisis de l'Encyclique Fratelli Tutti du Pape François

Carlo ACUTIS, apôtre de l'Eucharistie

Se Former ? Pour tout chrétien c'est un devoir !

Nouveaux Rythmes

En avant à la suite du Christ!

Bonne fête à toutes les Mamans!

Alors que s'approche à pas (trop?) lents la fin du confinement liturgique

Message de Monseigneur Aumonier sur le temps pascal et la crise actuelle

"L'expérience d'église domestique" pendant le confinement

Méditation d'un chemin de croix - Examen de conscience

Vivre la semaine sainte à la maison

Qui dit qu'il n'y aura pas de Semaine Sainte ???

Message paroissial du 27 mars

Retrouvons le goût de l'ennui

Dimanche, voici comment faire de votre maison une église !

Lettre du père Jean-Brice du 16 mars

"Chrétiens au cœur de la Cité"

Confiance, Il t'appelle

Les Saints Patrons de l'Europe

Consacrer sa maladie

"Cléricalisme, place des femmes, accompagnement des victimes..."

"Le Seigneur lui-même vous donner un signe..."

Qu'attendons-nous ?

La souffrance au travail

Accepter de vivre ensemble sans lisser les différences

Baptisés et envoyés - Le mois des missions

Pourquoi vouloir concevoir un enfant sans père ?

Accueillir, signe de l'évangile en actes !

Mieux « marcher ensemble »

par le Père Jean-Brice Callery

 

La Providence (c’est-à-dire les circonstances, dirait Blaise Pascal) fait que la crise des abus dans l’Église arrive au moment où le pape François demande à toute l’Église de réfléchir à sa « synodalité », c’est-à-dire à sa façon de « marcher ensemble ». A tout point de vue. Outre la transmission de l’Evangile et de la vie du Christ dans les sacrements et la prière, c’est plus spécialement la « gouvernance de l’Eglise » qui est touchée par cette question. Et c’est comme par hasard précisément des déficiences structurelles de gouvernance qui ont largement permis et couvert les scandales rapportés par la commission Sauvé.

A notre échelle, le Conseil pastoral propose déjà samedi 20 novembre, de 17h à 20h dans les salles paroissiales de St-Rémy, une rencontre de tous les acteurs visibles de la paroisse (du berceau au tombeau pourrait-on dire, dans tous les services dont fait écho notre guide paroissial, distribué récemment dans toutes les boites aux lettres).

Au-delà de la colère et de la tristesse des scandales touchant l’Église, cette rencontre aura pour but déjà de mieux nous connaître, dans nos différents services d’Eglise. C’est l’étape numéro 1 pour mieux avancer ensemble. Ce sera aussi l’occasion de témoigner de « ce qui va bien », et de « ce qui pourrait aller mieux », notamment dans la façon de « nous gouverner », de nous « conduire ensemble ». Sans voir les prêtres que nous sommes au sommet d’une hiérarchie pyramidale, mais bien plutôt tout en bas de la pyramide, s’il faut garder cette image, « au service des serviteurs de Dieu ».

Evidemment aussi que tous ceux qui veulent réagir et agir n’ont pas à attendre « l’autorisation du curé » pour proposer d’autres rencontres et façons de faire. Sus au cléricalisme !

Nous aurons aussi certainement d’ici Noël une soirée de réflexion et de prière consacrée à cette crise des abus touchant l’Église et la société toute entière.

Nous accueillerons également mardi 15 février prochain à l’Espace Jean Racine de St-Rémy, la pièce de théâtre « Pardon ? », montée par un auteur et acteur lui-même victime d’abus. Notez dès à présent cette date et ce lieu propice à une ouverture large, au-delà des seuls catholiques de notre vallée.

Enfin tous nos évêques (à qui la pièce « Pardon ? » a d’ailleurs été présentée) se réunissant à Lourdes début novembre, nous attendons aussi de leur part des avis et des propositions d’actions à venir.

 

Haut les cœurs !