Réflexions

J'ai désiré d'un grand désir

Actions de grâces, grâces en actions

La liturgie des dimanches? Un appel à vivre!

L'Ascenion du Seigneur, un voyage dans l'espace?

Saint Charles de Foucauld et Bienheureuse Pauline Jaricot ...

Fêter 50 ans de ministère presbytéral, comme prêtre?

Dimanche des Rameaux : Grand portique de nos coeurs

Acte de consécration de la Russie et de l'Ukraine au Coeur Immaculé de Marie

Le Carême : un temps de conversion pour chacun de nous

Le Carême: Itinéraire d'incarnation de l'Espérance

Lumière de Lourdes pour nos frères et soeurs malades

l'écologie intégrale...?

L'Esprit Saint et la mission dans l'Eglise

Compte-rendu du Conseil Pastoral du 2 décembre 2021

Voici venu le temps de l'Avent

La vertu de la crise

Mieux Marcher Ensemble

l'église synodale : chemin d'ouverture et d'accueil

Eglise Synodale : Chemin d'Intériorité

Au-delà du Pass...?

Une nouvelle année... Pourquoi?

Père au coeur courageux

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Liturgie & Virus

Sais-tu quel est le prix de la vie?

"Malheureux le monde à cause des scandales!"

Triduum Pascal: Souvenir ou Actualité

"Un temps pour changer..." du Pape François

Des quarantaines au Carême

Journée de la vie consacrée

une journée pour la Parole de Dieu

Un homme nommé Jésus

Saint Joseph, Père dans l'accueil

Tous Frères ...?

Morceaux choisis de l'Encyclique Fratelli Tutti du Pape François

Carlo ACUTIS, apôtre de l'Eucharistie

Se Former ? Pour tout chrétien c'est un devoir !

Nouveaux Rythmes

En avant à la suite du Christ!

Bonne fête à toutes les Mamans!

Alors que s'approche à pas (trop?) lents la fin du confinement liturgique

Message de Monseigneur Aumonier sur le temps pascal et la crise actuelle

"L'expérience d'église domestique" pendant le confinement

Méditation d'un chemin de croix - Examen de conscience

Vivre la semaine sainte à la maison

Qui dit qu'il n'y aura pas de Semaine Sainte ???

Message paroissial du 27 mars

Retrouvons le goût de l'ennui

Dimanche, voici comment faire de votre maison une église !

Lettre du père Jean-Brice du 16 mars

"Chrétiens au cœur de la Cité"

Confiance, Il t'appelle

Les Saints Patrons de l'Europe

Consacrer sa maladie

"Cléricalisme, place des femmes, accompagnement des victimes..."

"Le Seigneur lui-même vous donner un signe..."

Qu'attendons-nous ?

La souffrance au travail

Accepter de vivre ensemble sans lisser les différences

Baptisés et envoyés - Le mois des missions

Pourquoi vouloir concevoir un enfant sans père ?

Accueillir, signe de l'évangile en actes !

« Le carême ? un temps de conversion pour chacun de nous,

mais aussi pour notre communauté chrétienne ! »

par le Père Yves Laloux

 

Le carême est ce temps qui nous conduit à la fête de Pâques, résurrection du Christ ! Par cette fête, nous croyons que la mort n’est pas la fin de tout ; c’est la vie qui l’emporte sur la mort ! Le Christ, le jour de Pâques se donne à reconnaitre vivant à ses proches, à ses disciples qui l’ont vu pourtant mort sur la croix !

Ainsi, le carême est bien ce temps de conversion qui nous permet de nous défaire de tout ce qui nous empêche d’être vivant par l’Amour de Dieu et dans l’Amour des autres. C’est vrai pour chacun de nous personnellement ; mais c’est vrai aussi pour l’Eglise : il nous suffit de redécouvrir bien des messages du Pape François lancés à l’Eglise depuis le début de son pontificat « reconstruire l’Eglise », ou bien « les 15 maladies de la curie ». Dans cette perspective, nous pouvons accueillir l’appel à la préparation du Synode des évêques du monde en 2023 sur la synodalité comme un appel à une conversion dans notre façon de considérer l’Eglise.

Cet appel n’est pas seulement pour l’Eglise universelle ; pour qu’elle soit conversion de toute l’Eglise, reconnaissons humblement que ça passe aussi par la conversion de notre propre communauté paroissiale ! Ainsi, dans ce temps de carême, de préparation du Synode, pendant lequel chacun de nous, personnellement ou en petit groupe, peut réfléchir à cette transformation de l’Eglise, quelle conversion doit vivre notre communauté paroissiale pour qu’elle soit davantage, au cœur de notre monde, signe du Christ vivant, signe de l’Evangile en Actes ?

  • Comment est-elle accueillante aux personnes qui arrivent sur son territoire ?
  • Comment grandit-elle en vie fraternelle avec tous ses membres ?
  • Comment la Messe dominicale est-elle vraiment rassemblement et célébration vécus par toute la communauté ?
  • Comment grandit-elle en pratique de la Charité avec les démunis, les souffrants, les isolés ?
  • Comment vit-elle l’ouverture au monde ?

Chacun de nous peut avoir des façons différentes de percevoir ces aspects ; chacun de nous peut avoir des propositions. Si chacun les fait connaitre au Conseil Pastoral, par l’intermédiaire du feuillet pour le Synode, peut-être qu’un chemin de conversion de notre Communauté pourrait s’ouvrir ! Mais le souhaitons-nous vraiment ?