Dimanche, fais de ta maison une église !

Par le Père Yves LALOUX

Dans les circonstances actuelles, il n’est pas possible que la Messe soit célébrée lors des dimanches qui viennent et cela par mesure de prudence face à la maladie qui se répand si vite !

Mais pourtant, par la prière partagée en famille, nous pouvons marquer le dimanche, jour du Seigneur, et ainsi tout à la fois rendre grâce à Dieu (c’est le sens du mot Eucharistie) et être en communion avec tous les chrétiens qui, à travers le monde, célèbrent la résurrection du Christ, Lui qui nous rend libres du péché par le don de sa vie.

Voici un « plan de déroulement » possible de ce temps de prière. Vous pouvez vous aider d’un Missel si vous en avez un, pour l’année ou mensuel (Prions en Eglise, Magnificat, Parole et prière..). C’est aussi téléchargeable (application Liturgie ou AELF) . Vous pouvez retrouver les textes de ce dimanche ici.
Et une feuille de messe est aussi consultable sur notre site paroissial epvc.fr.

Mais avant de commencer, il importe de s’assurer que tout est prêt ! Sous peine de voir sans cesse quelqu’un se lever pour aller chercher quelque chose qui aura été oublié !

Le décor : Des éléments (bougie, fleurs, icône, croix, Bible, statue de la Vierge) qui permettent de marquer le point de rassemblement de la famille qui est là pour quelqu’un d’autre que seulement elle !

Les chants : Choisir des chants bien connus de chacun, 1 ou 2 couplets ; chant d’entrée, chant de sortie, « Seigneur prends pitié », refrain de prière universelle, un chant de merci. Il y a quelqu’un prêt à lancer les chants (çà peut être à l’aide d’n C.D. ou clef USB !)

Les lectures : la première lecture et l’Evangile du dimanche. Le psaume peut être lu avec un refrain.

DEROULEMENT : Tout étant prêt, chaque membre de la famille prend sa place (et sait ce qu’il doit faire…), la personne qui conduit ce temps de prière invite à un court temps de silence en disant (par exemple) « Nous sommes rassemblés au nom du Seigneur ; nous sommes en communion avec tous ceux qui, comme nous, à travers le monde le célèbrent. Quelques instants de silence pour nous mettre en sa présence ; c’est Lui qui nous rassemble. »

  • Invitation à faire lentement le signe de la Croix, suivi d’un chant d’entrée
  • Prière de pardon « Oui nous savons que Dieu nous aime, et nous voulons l’aimer aussi. Pourtant si souvent nous nous fermons à Lui, à sa Parole, à l’amour des autres. Oui nous le savons nous sommes pêcheurs ». On laisse quelques instants de silence puis après avoir récité « Je confesse à Dieu » on peut chanter « Seigneur prends pitié ».
  • 1° lecture : lue doucement
  • Psaume : après un temps de silence après la 1° lecture, refrain entre chaque verset.
  • Evangile : précédé par une acclamation
  • Partage : chacun est invité à dire ce qu’il retient de ces textes, les questions que ça lui pose, comment ça l’aide à vivre en chrétien (ne pas faire durer trop longtemps, sans avoir peur du silence)
  • Proclamation du « Je crois en Dieu »
  • Prière universelle : chacun apporte ses intentions. Refrain
  • Vient alors un chant de louange et merci.
  • Proclamation du « Notre Père » suivi de la prière pour la paix.
  • Un chant de communion nous fait percevoir que notre communion ce jour-là est spirituelle et nous met dans la communion avec tous les chrétiens du monde. Vous pouvez prendre aussi  un acte de communion spirituelle (ci-joint)
  • Un temps de silence, une prière finale, un signe de croix et un chant final