Réflexions

Au-delà du Pass...?

Une nouvelle année... Pourquoi?

Père au coeur courageux

Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique

Liturgie & Virus

Sais-tu quel est le prix de la vie?

"Malheureux le monde à cause des scandales!"

Triduum Pascal: Souvenir ou Actualité

"Un temps pour changer..." du Pape François

Des quarantaines au Carême

Journée de la vie consacrée

une journée pour la Parole de Dieu

Un homme nommé Jésus

Saint Joseph, Père dans l'accueil

Tous Frères ...?

Morceaux choisis de l'Encyclique Fratelli Tutti du Pape François

Carlo ACUTIS, apôtre de l'Eucharistie

Se Former ? Pour tout chrétien c'est un devoir !

Nouveaux Rythmes

En avant à la suite du Christ!

Bonne fête à toutes les Mamans!

Alors que s'approche à pas (trop?) lents la fin du confinement liturgique

Message de Monseigneur Aumonier sur le temps pascal et la crise actuelle

"L'expérience d'église domestique" pendant le confinement

Méditation d'un chemin de croix - Examen de conscience

Vivre la semaine sainte à la maison

Qui dit qu'il n'y aura pas de Semaine Sainte ???

Message paroissial du 27 mars

Retrouvons le goût de l'ennui

Dimanche, voici comment faire de votre maison une église !

Lettre du père Jean-Brice du 16 mars

"Chrétiens au cœur de la Cité"

Confiance, Il t'appelle

Les Saints Patrons de l'Europe

Consacrer sa maladie

"Cléricalisme, place des femmes, accompagnement des victimes..."

"Le Seigneur lui-même vous donner un signe..."

Qu'attendons-nous ?

La souffrance au travail

Accepter de vivre ensemble sans lisser les différences

Baptisés et envoyés - Le mois des missions

Pourquoi vouloir concevoir un enfant sans père ?

Accueillir, signe de l'évangile en actes !

« Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique (Evêques de France, 2017) »

par le Père Yves LALOUX

 

Dans quelques semaines, se dérouleront dans notre pays des élections concernant l’avenir des départements et des régions, deux unités territoriales qui ont, chacune pour leur part, la charge du devenir de bien des aspects de nos conditions de vie, tant individuelles que collectives.

Comme citoyens, nous avons un rôle à jouer dans ces élections.  Par notre vote, c’est bien une façon de manifester notre appartenance à ces territoires, notre solidarité avec tous ceux qui vivent là à côté de nous. C’est un droit et un devoir ! Nous ne pouvons pas demander à ceux qui seront élus de répondre à toutes nos attentes et en même temps ne pas nous intéresser à ce qui se passe, à ce qui est proposé comme projet pour notre avenir commun !

Aussi devons-nous nous informer sur les questions importantes qui concernent la vie quotidienne de notre département et de notre région, sur les possibilités d’y répondre, sur les façons de les prendre en considération par les différents candidats. Nous ne pouvons pas ne pas chercher à nous informer pour pouvoir nous décider et choisir le plus clairement possible ! Nous savons bien qu’il y a des aspects de la vie de ces territoires qui sont difficiles : comment sont-ils pris en considération dans les propositions qui nous sont faites ? Comment nous-mêmes réfléchissons-nous à ces questions difficiles ?

Nous savons aussi qu’il n’y a pas de projet-miracle ! Alors, il nous faut exercer notre réflexion pour choisir et décider en conscience.

C’est peut-être l’occasion, pour nous chrétiens, de nous resituer devant l’enseignement de l’Eglise sur l’importance de la « chose politique ». Elle nous propose de porter un regard éclairé par la Foi au Christ ressuscité sur notre vie en société. Pour l’Eglise, en effet, l’engagement politique, quand il est vécu comme un service des hommes – dont les plus fragiles – est un des grands actes de charité qui peut être posé !

Il y a quelques jours, nous célébrions la fête de Pentecôte : que l’Esprit Saint nous aide à porter ce regard de discernement sur notre monde au moment de voter !

 

P.S : on peut consulter la dernière partie de l’encyclique « Laudato si » du Pape François