Sauvegarde des bois des
 
CHRIST GISANT  et  CADRE BAROQUE
 
Eglise saint Martin
Chevreuse
 
 
 

 

 

 

      En Juin 2013, une paroissienne Odile Coudercy, a alerté Arcatures,  elle avait en effet observé des petits tas de poussière révélant la présence de vers attaquant le bois (vrillettes) sous le Christ Gisant du XVIème ainsi que sous le cadre baroque situé à proximité.

Arcatures a consulté deux ébénistes pour la sauvegarde de ces pièces ainsi que l’architecte des Monuments Historiques pour leur déplacement. Autorisation a été donnée pour que ces sculptures en bois soient transportées pour être déposées pendant trois semaines en caisson hermétique afin d’éliminer par anoxie (privation d’oxygène) tous les vers y habitant.

Arcatures a pris à sa charge les frais de cette sauvegarde. 
Coût de l’opération 1 200€.
 
Les pièces ont été remises en place en septembre, soit deux mois plus tard.
 

Marc Auffroy et son assistant, ébénistes à Limours, 
Claude Guimon d'Arcatures