FRAT des Lycéens à Lourdes

"Nous voici de retour du frat, grand rassemblement de jeunes catholiques d'Ile-de-France. Nous avons vécu de grands moments et voulions essayer de vous faire part de notre mieux de l'experience que nous avons vécue pendant quatre jours. 

Après une nuit passée dans le bus, nous sommes arrivés à Lourdes, un peu exténués. Nous avons découvert ses innombrables hôtels et boutiques de souvenirs.  Après avoir petit-déjeuné, nous avons célébré la messe des rameaux à 10 000, et tout de suite, on est entrés dans l'ambiance de folie qui règne au FRAT. Certains prêtres dansaient, et l'enthousiasme était à son comble alors que nous n'étions à Lourdes que depuis quelques heures seulement. 

Nous logions à la cité St Pierre, qui est un peu excentrée, ce qui, on le savait, nous obligerait à marcher plus que ceux résidant dans les hotels pour se rendre sur les lieux où nous avions rendez-vous. Mais ce qui, au premier abord, nous semblait ˆetre un désavantage s'est révélé ne pas en être un du tout. Nous étions ainsi plus au calme et avons pu avoir une petite messe "VIP" à 15 avec le père Jean Brice qui nous accompagnait. Les marches quotidiennes ont contribuées à ce que nous formions un véritable groupe. Et nous avons fait, pour certains, des progrès en lancer de ballon de rugby : nous nous faisions des passes sur tout le chemin. Il faisait un temps de rêve. Ce qui a nécessairement entraîné une bataille d'eau...Le fait que nous étions peu nombreux a permis de vivre des temps forts tous ensemble et d'apprendre à mieux nous connaître les uns et les autres.

Nous alternions les moments de chants à 10000, de spectacles autour de la foi, d'ateliers en petits groupes dans lesquels nous pouvions rencontrer d'autres personnes, discuter, etc .. et de temps recueillement et de prière, notamment à la grotte où Bernadette a eu l'apparition de la vierge. Il n'y avait pas que des gens du FRAT à Lourdes : en se promenant dans les rues, on pouvait entendre parler dans toutes les langues.  Et ce lieu est largement centré sur les malades. Lorsque nous y étions, il y en avait 300 de Paris. Nous avons d'ailleurs pu assister à un sacrement des malades. Cette cérémonie a vraiment été un temps fort. Nous avons eu de très beaux témoignages, qui font partis de ceux qui donnent les larmes aux yeux, vous nouent la gorge et donnent envie de croire plus fort. Nous avons également fait une procession mariale. Nous étions là, à 10 000, chacun avec une bougie, à prier. C'était bouleversant... Un autre temps fort que nous avons également vécu à 10 000 a été le lavement des pieds. Nous avons formés des groupes de 8 personnes et chacun a lavé les pieds d'un autre et s'est lui aussi fait laver les pieds. Cela paraît fou, et pourtant .. !

Ces quatres jours ont été pour nous tous très riches. Ils nous ont permis d'avancer dans notre foi. Chacun l'a vécu à sa manière mais on s'accorde tous sur le fait que ce frat restera gravés dans nos coeurs. Merci à ceux qui nous ont aidés financièrement. Sans vous, certaines personnes n'auraient pas pu vivre cette expérience. 

Je vous souhaite à tous de vivre des moments tels que ceux que nous avons vécus."