Avance dans la Lumière de Dieu, va !

 

Les dimanches 13, 20 et 27 octobre nous offrent trois évangiles de prières qui marchent ! Pourquoi donc nos prières ne marcheraient-elles pas aujourd’hui encore?

Examinons peut-être trois aspects de la prière que nous pourrions nous aussi apprendre à vivre.

1)     Tout d’abord la prière de reconnaissance et de bénédiction : savoir, comme le lépreux guéri par Jésus (Luc 17, 11-19), remercier Dieu de ce qu’il nous offre. En ayant demandé au préalable la vie et la lumière pour notre âme, pas seulement pour notre corps. En ne boitant plus des deux côtés mais en choisissant résolument la lumière pour notre esprit.

2)     Apprenons aussi à persévérer dans la prière quand nos motifs nous semblent justes. En demandant que nous soit fait ce que la Sagesse de Dieu voit pour nous de plus utile.

En n’ayant pas peur comme la veuve de l’évangile (Luc 18,1-8), de revenir à la charge alors dans la prière, à plusieurs reprises dans nos journées. La prière persévérante ouvre le Ciel !

3)     Enfin, soyons honnêtes et humbles dans nos prières. Nous ne méritons rien, nous sommes pécheurs, et pourtant nous pouvons prier avec espérance, car Dieu est bon, gratuitement. A la suite du collecteur d’impôts dont parle Jésus (Luc 18, 9-14), essayons d’être justes dans notre travail et dans nos relations avec les autres. D’être bons comme Dieu est bon.

Bonnes missions d’actions généreuses et de prières humbles et persévérantes à tous !

 

+ Père Jean Brice