« L’an prochain à JÉrusalem ! »

 

Ce vœu, repris maintes fois pendant le repas pascal et à la fin de la fête du grand pardon, n’est plus aujourd’hui réservé aux seuls Juifs. L’extension de l’Alliance à tous les peuples de la terre par le Christ lui donne une dimension universelle inédite.

Alors oui, il évoque bien le désir partagé par beaucoup de visiter et de pérégriner dans ces lieux sanctifiés par le Christ, venant accomplir et renouveler l’ancien testament, et dont la ville de Jérusalem est le centre.

Et c’est bien ce qui doit déjà motiver les 54 pèlerins paroissiens de la Vallée de Chevreuse qui s’y retrouveront ces jours-ci, du 21 au 30 octobre, et qui porteront aussi toutes vos intentions !

Mais à quelques jours de la fête de la Toussaint, c’est vers une autre Jérusalem, définitive celle-là, que notre cœur et notre regard doivent se porter : vers cette Jérusalem « descendue du Ciel, d’auprès de Dieu, prête pour les noces, comme une épouse parée pour son mari … Dieu avec eux sera leur Dieu, Il essuiera toute larme de leurs yeux et la mort ne sera plus » (Apocalypse 22).

Puissent nos cœurs se laisser éclairer et purifier par le Tout-Saint, le Christ Seigneur, pour avancer ensemble un peu plus, un peu plus en profondeur, dans cette amitié avec Lui et avec son Père, Notre Père. Bon pèlerinage à tous !

Père Jean Brice CALLERY