« Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez le Seigneur !»

 

«Soleil et lune…

 Souffles et vents…

 Fraîcheur et froid…

Givre et rosée….

Glace et neige…

Enfants des hommes, bénissez le Seigneur ! À lui haute gloire louange éternelle !»(Dn3)

 

Dieu le premier a vu que tout ce qu’il avait créé était bon et que cela existait pour  sa plus grande gloire. Le cantique des trois  enfants (Ananias, Azarias et Misaël)  martyrs d’Israël qui souffraient leur passion dans la fournaise nous  rappelle que la destinée première de toutes les œuvres du Seigneur est de bénir le Seigneur  (Dn3).

L’alternance des saisons en parle beaucoup mieux. En automne, nous assistons à une merveilleuse métamorphose: les feuilles commencent par devenir rouge, rouge rose, rouge écarlate, jaune, vert pomme avant de tomber; en hiver, ceux qui ne sont pas habitués sont très émerveillés, yeux grands ouverts de  voir tomber la neige; au printemps les charrues passent sur les landes et les terres en friches, tombe une pluie légère, le soleil brille, la sève remonte, les  bourgeons germent, les feuillent pointent. Quelles merveilles fait pour nous le Seigneur !

Saint François d’Assise dans son hymne à la création «Loué sois-tu, mon Seigneur», nous invite à réfléchir davantage au rôle de médiation que joue la création entre Dieu et l’homme: contempler le Créateur à travers la créature ; être en harmonie avec  la merveilleuse création  pour être en harmonie avec Dieu, avec les frères humains et avec soi-même.

L’invitation à la recherche du repos de l’âme est toujours d’actualité à travers la conversation intérieure avec le Créateur faute de quoi nous sommes  coupés de  la source de  la  paix intérieure. Cette conversation demande du temps et un espace  d’intimité. Alors nous pourrons avec saint Paul, chanter, servir et adorer le Créateur qui est béni éternellement. Amen ! (Rm1, 25)

+Père Jean-Damascène BIZIMANA