Nous laisser séduire ??

 

Je me souviens d’un débat avec un ami prêtre plus âgé à propos de la « séduction ». Il soutenait que c’était une bonne chose quand je lui opposais le sens classique de ce mot corroboré par nos dictionnaires : la séduction est « l’action de séduire, de corrompre, de détourner du droit chemin ».

Or nous entendons dans la 1ère lecture de ce dimanche de rentrée de septembre le prophète Jérémie nous dire lui-même à propos de Dieu : « Seigneur, tu m’as séduit, et j’ai été séduit » !

Alors, que penser ?

Qu’il y a sans doute effectivement une « divine séduction » qui loin de nous détourner du « bon chemin » nous y conduit au contraire en usant de tous les moyens mis à notre portée : la beauté et la grandeur de la création qui nous entoure et dont nous faisons partie ; la force et la lumière contenues dans la Bible pour peu que nous prenions la peine (et la grâce) de l’ouvrir même au hasard, pleinement révélées dans la personne du Christ Jésus ; la beauté et l’exigence de nos relations humaines à travers lesquelles Dieu en personne choisit de nous attirer à Lui.

Belle rentrée à tous dans cette « divine séduction » qui veut tous nous réunir dans la Lumière !

+Père Jean-Brice Callery